4 bons plans pour acheter des mangas d’occasion

Bien qu’une grande partie des mangas d’Osamu Tezuka aient été édités en France, tous ne sont plus disponibles en neuf. Qu’on soit collectionneur et/ou lecteur, il faut donc dans ces cas-là trouver des alternatives au neuf. Parmi les séries les plus recherchées, on peut noter Bouddha, Phénix et Black Jack. Bien entendu, les conseils qui suivent valent aussi pour d’autres mangakas.

Le juste prix

D’une manière générale, les tomes individuels d’une série peuvent se trouver pour pas cher : entre 3 et 8€. Mais tous ne sont pas aussi simples à trouver : les premiers tomes ont souvent été plus vendus que les suivants. Et on trouve aussi des prix délirants pour des tomes individuels, comme du 40€ pour le tome 3 d’Ayako.

Pour les intégrales qui ne sont plus éditées, on peut atteindre des prix très hauts, notamment pour Bouddha et Phénix : autour de 350€ sur leboncoin, ce qui fait quand même 3 fois le prix du neuf à l’époque de la sortie.

Option 1 : les magasins spécialisés

Photo d'un magasin de mangasLes magasins spécialisés en BDs et mangas qui ont un rayon d’occasion peuvent être une mine d’or, notamment s’ils vendent des intégrales. J’ai par exemple déniché l’intégrale de l’Enfant aux trois yeux pour 30 ou 40€ il y a cinq ans dans l’un des magasins ci-dessous ! Il s’agit pour moi de la meilleure source pour l’occasion en ce qui concerne Tezuka. Cela a, de plus, l’avantage de faire vivre les petits commerçants !

Si vous vivez près de Paris ou que vous avez l’occasion d’y faire un tour, ne ratez pas, dans le quartier latin :

  • Aaapoum Bapoum, j’y suis allé à de nombreuses reprises et j’y ai toujours aperçu du Tezuka !
  • Boulinier, bien que plus fourni en best-sellers (Dragon Ball, Naruto, Bleach, etc)
  • Gibert Joseph, qui vend à la fois du neuf et de l’occasion

Si vous savez précisément ce que vous recherchez et que vous craignez de vous déplacer pour rien, n’hésitez pas à sortir votre téléphone.

Option 2 : Internet

L’avantage sur Internet, c’est qu’il y a un choix assuré concernant Tezuka, même pour le neuf d’ailleurs. Concernant l’occasion, rien qu’avec leboncoin et ebay, on peut trouver une bonne partie de sa bibliographie actuellement. En revanche, les prix pratiqués sont souvent prohibitifs. Ainsi, j’y ai vu des intégrales de Phénix et Bouddha à 350-400€, ou encore de l’histoire des 3 adolfs à 200€ (pour 4 tomes seulement).

Sur eBay, même les one-shots peuvent monter à 50€. Je recommande plutôt de limiter les achats sur ces sites à des tomes pour finaliser vos séries incomplètes.

Next World de Tezuka, sur Amazon
Copie d’écran d’Amazon pour Next World

Amazon est également une bonne option, car son marketplace regroupe de nombreux vendeurs professionnels qui vendent des produits d’occasion. CEs vendeurs étant mis en concurrence, les prix sont tirés vers le bas, surtout pour les tomes courants. Certains proposent même des tomes neufs ou dans un excellent état. C’est l’option que j’avais utilisé pour compléter ma collection de Phénix juste après qu’elle soit en rupture : il me manquait 3 ou 4 tomes et je les avais achetés entre 12 et 15€ sur Amazon. Aujourd’hui, on les trouve plutôt dans les 25-30€. J’ai également acheté Lost World et Next World à des prix tout à fait corrects récemment (5€ le tome). En revanche, des frais de port de 3€ par tome s’appliquent généralement.

Option 3 : les vide-greniers

D’après mon expérience, il est très rare de trouver des mangas d’Osamu Tezuka dans les vide-greniers. En effet, la diffusion de ses mangas reste anecdotique par rapport aux classiques Dragon Ball, Naruto, Death Note que l’on trouve sans difficultés. Certains revendeurs spécialisés (il y a aussi des pros en vide-grenier) peuvent cependant en avoir. Et si vous avez la chance de tomber sur un particulier qui vend du Tezuka, il vous sera possible de faire une très bonne affaire. Bref, option à réserver aux plus patients !

Pour connaître les vide-greniers près de chez vous, je vous conseille ce site.

Option 4 : votre médiathèque

Ok ok, j’ai menti : l’option 4 ne concerne pas l’achat ! Mais si votre objectif est de lire avant tout, pourquoi ne pas envisager l’emprunt ? De nombreuses médiathèques ont un rayon manga, et ça vous permettra même peut-être de réallouer un peu de budget sur d’autres tomes introuvables. Ajoutons que de plus en plus de médiathèques permettent de consulter leur catalogue en ligne : voilà qui pourrait vous éviter un déplacement inutile. On peut aussi parfois réserver un titre en ligne.

Bref, n’hésitez pas à consulter le site de la médiathèque de votre ville, voire des villes voisines. En revanche, si vous avez l’âme d’un collectionneur, les options précédentes sont là pour vous.

En résumé

Si vous avez du temps, privilégiez les magasins de BDs d’occasion. Ensuite, pourquoi pas tenter les vide-greniers sans garantie de succès.

Soyez très vigilants aux prix pratiqués sur Internet, qui peuvent atteindre des sommets pour les tomes qui ne sont plus édités. C’est d’ailleurs une bonne raison pour les acheter neufs tant qu’ils sont disponibles !

Et si la collection ne vous intéresse pas, faites un tour du côté de la médiathèque près de chez vous, on y trouve parfois de bonnes surprises !

Enfin, si vous avez des expériences d’achats d’occasion ou des boutiques / sites à conseiller, n’hésitez pas à le préciser en commentaire !

Laisser un commentaire