Lost World

Lost World est l’un des premiers mangas d’Osamu Tezuka : il l’a dessiné en 1939/40. Osamu Tezuka a emprunté son titre au roman de Conan Doyle (Lost World, 1912) qu’il n’avait pas lu, un peu  à la manière de Metropolis. Comme il s’en amuse lui-même dans la post-face, il l’avait en premier lieu intitulé « Rost World » car Tezuka ne connaissait pas l’orthographe de « Lost ». On retrouve déjà de nombreux personnages du fameux Star System de Tezuka : le professeur Moustache, Lampion qui n’a pas encore sa bougie au dessus de la tête. Il s’agirait par ailleurs du premier manga ayant une fin tragique.

Lost World commence par une série de vols de pierres très précieuses car pZrovenant d’une météorite, appelée Mamango. Le jeune professeur Shikishima, qui connait le pouvoir de ces pierres, va alors rassembler toute une équipe pour partir à leur recherche. Cette aventure les mènera à construire une fusée afin de rejoindre cette météorite. Il va y découvrir un monde insoupçonné.

Lost World étant l’un des premiers mangas de Tezuka, il est assez peu élaboré : le plus souvent seulement trois grandes cases par page, quasiment pas de décors, des gags dignes de vieux cartoons et on sent bien plus que d’habitude l’omniprésence de l’influence de Disney (avec un lapin qui parle, notamment). Le scénario est également assez naïf et saccadé. Je lui trouve malgré tout le même charme qu’au Tintin chez les Soviets d’Hergé : on assiste aux premiers pas d’un futur grand maître de la bande dessinée, et on ressent l’émerveillement de l’auteur à créer une histoire sans avoir encore acquis une maîtrise totale de l’exercice.

La version publiée en France en un tome n’est malheureusement pas la toute première version, mais une version retravaillée par Tezuka en 1949, soit près de dix ans après la naissance de l’oeuvre. Si on peut le regretter, cela reste tout de même moins flagrant que pour La nouvelle île au trésor, retravaillée en 1984. Lost World donne une bien meilleure idée de ce que Tezuka produisait à ses débuts.

Pour le lire :