Le premier épisode de ATOM: The Beginning disponible sur Wakanim

La diffusion de ATOM: The Beginning, l’anime adapté du préquel d’Astro Boy, a démarré. Ne ratez pas le premier épisode, intitulé « L’activation du bras de fer » !

Cinq ans après une grande catastophe, les robots se sont fait une place dans la société en prenant part à la reconstruction de Tokyo. Ce premier épisode présente le Dr Tenma et le professeur Ochanomizu, encore étudiants, qui mettent au point un robot nommé Six, en vue de le faire participer à une compétition de robots prenant place dans une arène.

Diffusé le 15 avril au Japon, le premier épisode de l’anime est déjà disponible sur Wakanim. Si vous n’avez pas d’abonnement, dépêchez-vous, l’épisode est encore regardable gratuitement jusqu’au 21 avril !

Tanku Tankuro, le sumo rigolo

Cet article fait partie d’une série « Influences de Tezuka » qui va se pencher sur la présentation des mangas qui l’ont marqué quand il était jeune.

Tanku Tankuro, ou Tank Tankuro, se dispute avec Norakuro le titre d’ancêtre du manga, ayant été inventé par Gajo Sakamoto dans les années 30 (1934 pour être précis). C’est un sumo tout rond que les enfants adorent. Il est drôle, excentrique et absurde. Bien qu’enfantin, il est initialement publié dans un journal pour adultes : Chugai Shogyo Shinpo avant d’être popularisé par un magazine au public plus adapté.

Acheter Doraemon en français sur AmazonMuni de toute une panoplie d’accessoires et de superpouvoirs, il s’agit du premier robot apparaissant dans un manga et il est ainsi à la fois l’ancêtre d’Astro et de Doraemon, ce chat-robot créé dans les années 70 par Fujiko Fujio, qui voyage dans le temps et sort tout un tas d’ustensiles de son ventre. Doraemon est d’ailleurs paru en français (cliquer sur l’image). Ce robot sumo serait par ailleurs également le premier superhéros de manga !

Son pire ennemi est un certain Kuro-Kabuto (« chapeau noir », en français), aujourd’hui connu pour sa ressemblance avec Dark Vador, de Star Wars. Ce vil personnage tente d’attaquer le Japon, et Tanku Tankuro le défend donc. Sous ses airs de manga d’avant guerre de propagande, comme le sont une bonne partie des mangas de l’époque, l’auteur véhicule ici en réalité un subtil message pacifiste.

Kuro-Kabuto, ennemi juré de Tanku Tankuro aux airs de Vador

En revanche, il est à l’heure actuelle impossible de lire Tanku Tankuro en français. Un recueil existe en revanche en anglais. Malheureusement, il semble épuisé depuis peu : j’ai essayé de le commander il y a 2 ou 3 semaines, notamment pour étoffer cet article et viens de recevoir un mail d’annulation.

4 bons plans pour acheter des mangas d’occasion

Bien qu’une grande partie des mangas d’Osamu Tezuka aient été édités en France, tous ne sont plus disponibles en neuf. Qu’on soit collectionneur et/ou lecteur, il faut donc dans ces cas-là trouver des alternatives au neuf. Parmi les séries les plus recherchées, on peut noter Bouddha, Phénix et Black Jack. Bien entendu, les conseils qui suivent valent aussi pour d’autres mangakas.

Le juste prix

D’une manière générale, les tomes individuels d’une série peuvent se trouver pour pas cher : entre 3 et 8€. Mais tous ne sont pas aussi simples à trouver : les premiers tomes ont souvent été plus vendus que les suivants. Et on trouve aussi des prix délirants pour des tomes individuels, comme du 40€ pour le tome 3 d’Ayako.

Pour les intégrales qui ne sont plus éditées, on peut atteindre des prix très hauts, notamment pour Bouddha et Phénix : autour de 350€ sur leboncoin, ce qui fait quand même 3 fois le prix du neuf à l’époque de la sortie.

Option 1 : les magasins spécialisés

Photo d'un magasin de mangasLes magasins spécialisés en BDs et mangas qui ont un rayon d’occasion peuvent être une mine d’or, notamment s’ils vendent des intégrales. J’ai par exemple déniché l’intégrale de l’Enfant aux trois yeux pour 30 ou 40€ il y a cinq ans dans l’un des magasins ci-dessous ! Il s’agit pour moi de la meilleure source pour l’occasion en ce qui concerne Tezuka. Cela a, de plus, l’avantage de faire vivre les petits commerçants !

Si vous vivez près de Paris ou que vous avez l’occasion d’y faire un tour, ne ratez pas, dans le quartier latin :

  • Aaapoum Bapoum, j’y suis allé à de nombreuses reprises et j’y ai toujours aperçu du Tezuka !
  • Boulinier, bien que plus fourni en best-sellers (Dragon Ball, Naruto, Bleach, etc)
  • Gibert Joseph, qui vend à la fois du neuf et de l’occasion

Si vous savez précisément ce que vous recherchez et que vous craignez de vous déplacer pour rien, n’hésitez pas à sortir votre téléphone.

Continuer la lecture de 4 bons plans pour acheter des mangas d’occasion